Et là tu deviens actif...


Monday, February 19, 2007

February 18, 2007

Ce week-end on a décidé de retourner à Guanajato...je ne sais pas si c'était vraiment notre meilleure idée....
Un vendredi soir au boulot puis une soirée qui se finira tard pour créer ce maudit blog....samedi matun réveil..petit-déj avec Marc, Alejandro & Eric (auditeur local envoyé pour nous aidé...ouis pas mal de boulot)...là Alejandro nous sort un "trop de boulot je reste ici pour bosser"...il me fouterait presque mauvaise conscience...non c'est decidé on y retourne!!!
Mini road trip qu'on commence à connaître Lagos de Moreno-Guanajato...on arrive à l'hôtel...Marc et moi sommes assez fatigués on va se faire une sieste (mais chacun dans sa chambre :-)...j'éteine la lumiere, me deshabille (hot in here...) puis rallume la lumière soulève les draps...et:
Welcome to Mexico! Selon le propriétaire de l'hôtel il n'est pas dangereux, selon Eric il l'est..bref dans le doute le pauvre est mort dans d'affreuses souffrances mais je dois avouer avoir mis ma chambre sans dessus dessous en espérant trouver son père, sa mère, ses cousins....le pauvre devait être égaré..je n'ai dormi que sur une oreille comme aurait dit Francis Cabrel! Enfin un apéro sur une terrasse puis un bon restaurant trendy mexicain-français (oui je suis deja devenu fan de l'Arranchera et non je ne mange pas des fajitas à tous les repas...)
Bref j'ai team leader très doué pour faire des têtes bizarres, nous sortons ensuite dans notre boîte bientôt favorite "le Grill" (ca ne s'invente pas)....Marc est deja sceptique sur le succès de la soirée:
Nous rencontrons nos locales de l'étape dont une s'essaierai à m'apprendre les rudiments de la salsa...c'est pas gagné serge je ne serais pas un winner tonight....
Bref un léger rictus imperceptible sur ces lèvres on dirait....enfin c'est à ce moment de la soirée que les choses commencent à devenir intéressantes...pour mieux comprendre Eric a une copine à Mexico D.F. et n'est pas vraiment habitué à boire..donc voilà il s'emporte un peu (et je ne l'ai "presque" pas forcé à boire...), Marc est deja dans les bras de Morphée quand je décide de rentrer Eric, à la sortie de la boîte il s'énerve avec un groupe de petits jeunes péteux du coin, un s'approche plutôt aggresivement vers lui et le pousse et là n'écoutant que mon courage je sors un "calm down" qui de mal en pis me fait passer pour un gringo de merde et vlan un petit con me décroche une vraie droite...je me défend et en tout la lutte a du durer 10 secondes....bref (c'est le cas de le dire) je rentre dans mes pénattes (en espérant que ce soit un "scorpions free bed") en me disant que c'est bien la première fois que je me suis battu..j'ai bien aimé ce sms "alors tu t'es pris pour Ryan de Chino" moi qui m'identifiait plus à Seth, j'ai du me gourer (une fois de plus) quelque part, enfin: Evidement rien de grave...une lèvre à la Bubba et une grose joue ...revenu comme il y a quelques années...mais seulement du côté droit :-) Pour pardonner ceux qui nous ont offencés, Marc me trainera même en ce dimanche matin à la messe: Eric nous enmene voir le passionant musée de Diego Rivera qui vaut quand même un peu plus que le musée des momies (contenant la plus petit momie du monde) du weekend passé...Nous marchions gaiement, diet coke dans la main, quand Marc lance un "Vincent tu tienes las llaves?" "Vincent tu as les clés?" ndlr...euh non...putain! Quand nous arrivons à la voiture un mot sur le parebrise.."vous avez oublié les clés sur la porte, espèce d'imbécile, les clés chez la police"...moi qui m'emporte..comme il se fout de notre gueule...Marc me rétorque qu'il avait plutôt raison..bref...vivite dans la police la plus corrompue du monde (mais avec un nombre inversement proportionnelle de mitraillettes)...enfin à mon tour de proposer une activité....golf!!en route pour le golf de Guanajato:
Enfin..sympathique petite activité dominicale....6pm le temps de rentrer...voiture...les feux étaient allumés...la voiture ne démarre pas (pour situer l'action, nous sommes au milieu de...nowhere) Mais quand est ce que ce weekend va s'arrêter? Un briscar local nous aidera à démarrer la voiture en 2ème à la descente, route, hôtel, repas et me voilà dans mon lit! Bilan du weekend: je ne risquerai pas de l'oublier..et finalement c'est ca qui est important dans la vie..les souvenirs et c'est comme tout dans quelques temps mon weekend scoprion/boxe / panne on en rigolera avec Marc autour d'une bière...pardon d'une Corona!
Adios mis amigos!
Vicente alias Jérome le Banner

2 comments:

Patrick said...

petite suites de mesaventure, elle est terminée???? ca va mieux on coup????

Vincentbcn said...

je pete la forme ...i'm back :-)